Accueil Conventions de financement entre l’Agence Française de Développement, l’Union Européenne, la Coopération Allemande et le TOGO

PostHeaderIcon Conventions de financement entre l’Agence Française de Développement, l’Union Européenne, la Coopération Allemande et le TOGO

Deux accords de Prêt et de Don ont été signés le mardi 23 janvier 2018 avec l’Agence Française de Développement, l’Union Européenne et la Coopération Allemande (KfW).

Ces partenaires ont accepté de mettre à la disposition de la République Togolaise un financement global d’un montant de 57 millions 772 700 euros équivalant à 37,9 milliards de F CFA.

Ces apports financiers dont le Togo vient de bénéficier serviront à réaliser (i) le Projet d’extension du réseau électrique de Lomé et (ii) le Projet de réhabilitation de Pistes rurales et de renforcement des capacités des acteurs du secteur.

1- le Projet d’extension du réseau électrique de Lomé cofinancé par le Prêt concessionnel de l’Agence Française de Développement (AFD) pour un montant de 30 millions d’euros, soit 19,7 milliards de FCFA , le don de l’Union Européenne administré par l’Agence Française de Développement également pour un montant de 7 millions 772 700 euros, soit 5,1 milliards de F CFA et le don de la Coopération Allemande pour un montant de 10 millions d’euros, soit 6,6 milliards de F CFA.

Ces fonds seront intégralement rétrocédés à la CEET conformément aux dispositions des différents Accords pour répondre à l’extension à grande vitesse de la ville de Lomé qui nécessite une couverture énergétique suffisante. « Le renforcement et l’extension du réseau électrique de Lomé est donc une réponse appropriée qui vise à assurer une amélioration qualitative et quantitative de l’accès à l’énergie des populations de la ville de Lomé et de ses environs », a souligné le Ministre de l’Economie et des Finances, Mr Sani YAYA.

Ce projet porte sur (i) l’extension de réseaux électriques de distribution dans les zones périurbaines de la ville de Lomé, (ii)  la connexion de nouveaux clients et/ou la mise en conformité des branchements puis (iii) le démantèlement de réseaux non conventionnels dit «  réseau à toile d’araignée ». Sa réalisation consiste en (i) la construction de 154 km de réseaux moyenne tension de 143 postes de distribution Moyenne tension/Basse tension, (ii) de 1854 km de réseaux Basse tension et le raccordement de 20 000 nouveaux clients, (iii) l’amélioration du rendement du réseau électrique de distribution de la ville de Lomé par la réduction des interruptions non-programmées et l’augmentation de la fiabilité du réseau et (iv)  la mise en place d’un système de télé conduite (SCADA/DMS) du réseau électrique de la ville de Lomé.

2- le Projet de réhabilitation de Pistes rurales et de renforcement des capacités des acteurs du secteur financé par le Prêt concessionnel de l’Agence Française de Développement (AFD) pour un montant de 10 millions d’euros, soit 6,6 milliards de F CFA.

La maîtrise d’ouvrage de ce projet sera confiée au ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique et la mise en œuvre sera réalisée par le ministère des infrastructures et des transports. « L’état défectueux des pistes rurales rend difficile l’accès aux marchés avec comme conséquence le pourrissement des denrées, de même que les intrants agricoles qui n’arrivent pas aux exploitants au moment opportun du cycle de production. Cela empêche également le développement économique des ménages en termes d’accès aux prestations sociales, au commerce et à l’éducation » a ajouté le Ministre de l’Economie et des Finances.

Ce Projet vise à (i) améliorer le réseau d’infrastructures de transport rural dans les zones de production par la réhabilitation de 826 km de pistes rurales dans les régions cotonnières et de 85 km de pistes dans les zones de culture du café et cacao, (ii) favoriser la mise en place d’un entretien pérenne des infrastructures de transport rural, (iii) renforcer les capacités des acteurs du secteur.

Il convient de souligner que ce montant vient en complément des 17 millions d’euros de subventions dont la signature est intervenue avec la KfW en 2016 dans le cadre de ce même projet

 

A travers les différentes contributions, l’Agence Française de Développement (AFD), la Coopération Allemande (KfW) et la délégation de l’Union Européenne ont manifesté une fois encore la détermination de la France, de l’Allemagne et de l’Union Européenne à appuyer le Gouvernement togolais dans ses actions quotidiennes visant la relance de l’économie nationale, mais surtout à assurer le bien-être des populations.

BOOST DATA
Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires
Bulletin d'informations