Le second projet de loi de finances rectificative, gestion 2019, a été adopté par le conseil pour tenir compte de l’opération de privatisation de TOGOCOM qui est intervenue cette fin d'année. Lire le communiqué du conseil des ministres