Accueil Le Togo entre de plein pied dans l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives et la Banque Mondiale l'accompagne

PostHeaderIcon Le Togo entre de plein pied dans l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives et la Banque Mondiale l'accompagne

Dans le cadre des réformes engagées par les autorités togolaises depuis 2006, le Gouvernement a décidé d’adhérer à l’Initiative pour la Transparence dans Industries Extractives (ITIE). Cette initiative qui a été lancée en 2002 à Oslo en Norvège a pour objectif de promouvoir la transparence et la responsabilité en matière de recettes que l’Etat perçoit des industries extractives ainsi que les paiements des entreprises extractives. Une fois qu’un gouvernement a pris la décision d’adhérer à l’ITIE, il doit :

  • manifester publiquement sa volonté à collaborer avec les autres parties prenantes (la société civile et les industries extractives) en organisant un atelier national ;
  • mettre en place les organes d’exécution de l’Initiative et nommer le Coordonnateur national et enfin ; et
  • élaborer un plan d’actions détaillé et budgétisé sur une période de deux (02) ans et transmettre un dossier complet au Secrétariat International de l’ITIE à Oslo en Norvège.

Le Togo a franchi les trois étapes et a été admis officiellement comme pays candidat lors de l’Assemblée Générale de l’ITIE tenue les 19 et 20 octobre 2010 en Tanzanie. Pour les deux années à venir, le gouvernement attend mettre efficacement en œuvre son plan d’actions. Plusieurs partenaires techniques et financiers notamment la Banque Mondiale, à travers le fonds fiduciaire MDTF (Fonds Fiduciaire Multidonateurs) et la Banque Africaine de Développement l’accompagnent. D’autres partenaires ont également manifesté leur volonté d’apporter leur appui. Le gouvernement attend mettre tout en œuvre pour l’aboutissement heureux du processus. Pour ce faire, des efforts énormes ont été faits pour prendre en compte le financement de certaines activités du plan d’actions dans le budget 2011 adopté par l’Assemblée Nationale le 22 décembre 2010.

L’implication de toutes les parties prenantes dans l’élaboration d’un tel programme accroît l’obligation de rendre compte pour le gouvernement et les entreprises extractives.

La mise en œuvre de l’ITIE au Togo vient renforcer l’engagement du Gouvernement à consolider les bases d’une bonne gouvernance, le contrôle de la perception des paiements et recettes issus des industries extractives et améliorer le climat des affaires. Ceci permettra d’assurer une croissance économique forte et durable afin de promouvoir l’épanouissement des togolais.

La Banque Mondiale vient d’informer le Gouvernement par courrier du 15 décembre 2010 qu’elle a enclenché le processus d’approbation du don fiduciaire MDTF.

BOOST DATA
Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires
  • Partenaires
Bulletin d'informations