Les autorités togolaises et les Experts du Fonds monétaire international (FMI) ont entamé ce mardi 1er juin 2021 les discussions virtuelles pour un nouveau programme appuyé par la Facilité élargie de crédit (FEC).

Au cours de cette mission, les discussions entre les services du FMI et les services techniques de l’administration togolaise porteront sur les différents secteurs de l’économie notamment sur le secteur réel, le secteur monétaire et bancaire, la balance des paiements et les finances publiques.

 

Cette mission fait suite à la première mission virtuelle de prise de contact qui s’était déroulée du 29 au 31 mars 2021 dans le cadre de ce processus de négociations avec le Fonds.

Ces discussions devraient aboutir à la conclusion d'un programme triennal qui permettra au Togo de recevoir des appuis et mesures appropriées du fonds afin de maîtriser ses faiblesses constatées lors des négociations et accélérer la croissance économique en vue de créer la richesse nécessaire pour l'amélioration des conditions de vie des populations.

La FEC soutient les programmes économiques des pays qui visent à rétablir la stabilité et la viabilité macroéconomiques tout en favorisant une croissance vigoureuse et durable et la réduction de la pauvreté. Elle peut aussi servir de catalyseur pour mobiliser de l’aide étrangère.

Le montant du financement mis à disposition au titre de la FEC est déterminé, en fonction des besoins de financement de la balance des paiements du pays, de la solidité de son programme économique, de sa capacité à rembourser le FMI, de l’encours des crédits du FMI et de ses antécédents en matière d’utilisation des ressources du Fonds.